Le parcours de Yoann

Yoann Fleurice aborde le piano dès l'âge de 5 ans en cours privés puis en école de musique auprès de David Masson. Il entre ensuite dans la classe de Jean-Jacques Painchaud puis dans celle d'Alain Raës au Conservatoire National de Région de Lille, où il suit un cursus complet aboutissant à la médaille d'or et au prix de perfectionnement de piano. Il s'oriente ensuite vers l'enseignement de maître Jean-Claude Van Den Eynden (lauréat 1964 du concours Reine Elisabeth de Belgique, pianiste et pédagogue de réputation internationale) au Conservatoire Royal de musique de Bruxelles. Fréquentant les classes d'analyse, d'accompagnement, d'histoire de la musique, de musique de chambre il enrichit considérablement son répertoire et donne de nombreux récitals et concerts en France et en Belgique. Il termine ses études supérieures par l'obtention du 1er prix de piano ainsi que du diplôme supérieur de piano, à l'unanimité.

Il passe ensuite trois ans au sein du Centre Européen de Maîtrise Pianistique Eduardo Del Pueyo à Bruxelles. Il découvre grâce à maître Van Den Eynden les travaux de Marie Jaëll (qui fut élève de Franz Liszt) autour de la psychophysiologie appliquée au piano et se passionne pour le travail avant-gardiste et pertinent de cette pianiste visionnaire. Découvrant des liens profonds entre ces travaux et le Tai Chi Chuan dont il a débuté l'étude en 1994, et largement inspiré par l'enseignement de qualité reçu par J.C. Van Den Eynden, il en fait une synthèse et développe progressivement une nouvelle manière d'envisager la pratique et l'enseignement. Il est actuellement plongé dans la rédaction d'un livre traitant de ce sujet.

L'importance du Tai Chi Chuan en tant qu'outil corporel inégalable pour les musiciens lui apparaît rapidement et motive sa pratique. Yoann Fleurice pratique le Tai Chi Chuan style Yang Originel auprès de Louis Mortelecque, disciple de Maître Chu King Hung, depuis 1994. Il continue à se perfectionner dans cet art auprès d'eux (cours réguliers et stages auprès de Louis Mortelecque, stages avec Maître Chu). La transformation corporelle induite par le Tai Chi est un trésor inestimable d'abord à titre personnel (meilleur équilibre général, autant physique et psychique, moins de fatigue, meilleure santé, rectification posturale progressive, etc.) mais aussi au titre de l'activité musicale (meilleure gestion du trac, écoute corporelle plus fine permettant d'éviter les tendinites, les acharnements stériles, meilleure coordination gestuelle, meilleure concentration, etc.).

Ayant depuis toujours une double vocation artistique et thérapeutique (elles sont souvent liées : beaucoup de médecins apprécient la musique voire la pratiquent en amateur, et beaucoup de musiciens se seraient bien vus médecins...), et désirant comprendre les enjeux de santé liés à la pratique du Tai Chi Chuan, il a étudié la Medecine Traditionnelle Chinoise au sein de la FLETC (Faculté Libre d'Énergétique Traditionnelle Chinoise). Certifié en théorie fondamentale de Médecine traditionnelle Chinoise, en Acupuncture, en Pharmacopée Chinoise, et en Tui-Na. Il est diplômé de la FNMTC – Fédération Nationale de Médecine Traditionnelle Chinoise -. Il s’intéresse énormément à la psychosomatique , et étudie ou a étudié les travaux de nombreux chercheurs et écrivains autour des thèmes de la psychosomatique, de la spiritualité – notamment la très riche tradition Chinoise -, de l'anthropologie et du développement personnel (parmi lesquels : A. de Souzenelle, R. Girard, O. Soulier). Il suit avec beaucoup d'intérêt notamment le travail avant gardiste et de grande pertinence d'Olivier Soulier, médecin thérapeute homéopathe de réputation internationale. Il reçoit en cabinet les personnes souhaitant prendre soin d'elles même et intégrer une compréhension de l'histoire personnelle et une démarche préventive de santé sur le long terme.

C'est ainsi qu'à la dimension corporelle de l'enseignement musical, il ajoute la dimension psychologique de la relation d'aide qu'est la relation pédagogique : elles sont intimement liées. Il milite activement pour que le cursus de formation des enseignants artistiques ayant des cours à assumer en tête à tête avec un élève intègre les notions de base de la psychologie, notamment les enjeux du transfert et du contre-transfert.

Il anime à la demande des conférences, stages, formations, ateliers sur l'art (et ses liens avec la psyché, toute œuvre étant projection d'un espace psychique), la méditation, la gestion du stress, la spiritualité, la médecine traditionnelle Chinoise, le Tai Chi Chuan, et la pédagogie musicale.

L'agenda

 ◄◄  ◄  ►►  ► 
décembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Article de Yoann Fleurice sur l'arachnophobie

11682277 2183412Parution de l'article (première partie) rédigé par Yoann Fleurice sur l'arachnophobie dans la revue Néosanté de Janvier No 41

Close Panel

Inscription à la Newsletter

...